• au coeur d'un avenir plus vert
    au coeur d'un avenir plus vert
Vous êtes ici: Accueil > Au coeur d'un avenir plus vert > Environnement > Contrat vert & bleu

Contrat Vert&Bleu

Le contrat vert & bleu "arve - porte des alpes"

Il vise le maintien, la restauration des corridors biologiques et la préservation de la biodiversité.

La signature du contrat vert bleu "Arve Porte des Alpes" en décembre 2016 a marqué le coup d'envoi d’un ambitieux programme d’actions de 5 ans, dans un périmètre regroupant 42 communes.

C’est un outil de la Région Auvergne Rhône-Alpes permettant de répondre aux objectifs de maintien, de restauration des corridors biologiques et de préservation de la biodiversité.

Le Grand Genève a assuré l’élaboration et le financement des études préalables portant sur les territoires de Salève - Voirons et Bargy - Glières - Môle.  Le SM3A a été désigné pour porter le contrat vert et bleu "Arve Porte des Alpes, sur la période 2017-2021

La Communauté de communes Arve et Salève est maître d’ouvrage de 3 fiches-action du contrat : préserver et mettre en valeur le réservoir de biodiversité que constitue la plaine des Rocailles, concilier la préservation du sonneur à ventre jaune avec l’activité sylvicole sur le Bois d’Yvre et lutter contre les espèces exotiques envahissantes. La mise en place des actions s’échelonnera sur les cinq années du contrat.

Site du SM3A

Lettre d'info "La Trame"

LogoDpt74 logo partenaire region auvergne rhone alpes cmjn bleu grisSM3A BD copie

 

Fiche-Action 21 : préserver et mettre en valeur le réservoir de biodiversité que constitue la Plaine des Rocailles

La plaine des Rocailles est un site de plus de 270 ha dont le périmètre couvre les communes de Pers-Jussy, Reignier-Esery et Scientrier. Il s’agit d’un site unique à l’échelle départementale en raison de son originalité géomorphologique (présence de nombreux blocs erratiques laissés par la dernière glaciation) et de la richesse et variété des milieux naturels présents : mosaïque de milieux secs et de zones humides, de prairies et boisés. Afin de mieux comprendre et protéger cet espace, ECOTOPE Flore Faune a été missionné pour réaliser une cartographie des habitats naturels sur l’ensemble du site pour déterminer des zones qui nécessitent une étude plus approfondie de la faune et de la flore en présence et des menaces potentielles. Trois secteurs à enjeux ont été déterminés en raison de leur degré de sensibilité : mosaïque de milieux humides, aulnaie glutineuse marécageuse, complexe de milieux humides et de prairie méso-hydrophile avec présence d’espèces patrimoniales (azuré de la sanguisorbe, sonneur à ventre jaune).

En juillet 2018, c’est le groupement NEOTTIA – Avis Vert qui a été désigné pour rédiger le plan de gestion et de valorisation de la Plaine des Rocailles.

Ces actions sont soutenues financièrement par le Département de la Haute-Savoie et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

LogoDpt74  logo partenaire region auvergne rhone alpes cmjn bleu gris

 

Fiche-Action 22 : Concilier la préservation du sonneur à ventre jaune avec l’activité sylvicole sur le Bois d’Yvre

L’action porte sur le Bois d’Yvre, le Bois de Bourré, le Bois d’Ornex,…sur les communes d’Arbusigny, La Muraz, Pers-Jussy et Reignier-Esery.

Il existe des données (inventaires des naturalistes locaux, base de données naturaliste de la LPO74) et études récentes sur les populations d’amphibiens du secteur (Diagnostic 2013 du Centre Régional de la Propriété Forestière sur le bois d’Yvre et étude de la FRAPNA par Capture-Marquage-Recapture (CMR) des sonneurs sur le golf d’Esery).

Ces données et études ont montré que le Bois d’Yvre représente un noyau de population du Sonneur à ventre jaune pour le Département de la Haute-Savoie (au moins plusieurs dizaines d’individus). Le Bois d’Yvre est donc un habitat-source susceptible d’alimenter en Sonneurs des habitats-puits à proximité (golf d’Esery, bois de Bourré, bois d’Ornex, Gratteloup, les Arcosses, les Corbassières,...). Plus globalement, les inventaires menés par la FRAPNA ont aussi montré la richesse du peuplement batrachologique local : tritons alpestres et palmés, grenouilles, salamandre tachetée,...

Le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) est un petit amphibien (4 à 5 centimètres) recherchant pour sa reproduction et les premiers mois de sa vie des eaux peu profondes et stagnantes, en partie ensoleillées. Il est notamment l’hôte habituel des ornières forestières et des fossés le long des chemins forestiers. L’espèce est aujourd’hui menacée. Le Sonneur à ventre jaune est à ce titre une espèce intégralement protégée nationalement par l’arrêté ministériel du 19 novembre 2007. Par ailleurs, l’espèce est considérée comme vulnérable dans la liste rouge des amphibiens de France métropolitaine, fait l’objet d’un plan national d’action (PNA Sonneur) et a été identifiée en espèce prioritaire de conservation dans le cadre du plan d’action départemental en faveur des reptiles et des amphibiens (DOP 74).

 Les objectifs sont de collecter et synthétiser les données existantes, de réaliser des inventaires complémentaires afin de connaître les sites de reproduction et les protéger en concertation avec les utilisateurs des sites, un plan de circulation sera élaboré à l’issue de ces travaux.

 

Fiche-Action 23 : Lutter contre les espèces invasives

Une espèce exotique envahissante dans un territoire est une espèce animale ou végétale exotique, c’est-à-dire non indigène sur ce territoire, dont l’introduction par l’homme, volontaire ou fortuite, y menace les écosystèmes, les habitats ou les espèces indigènes avec des conséquences écologiques, économiques et sanitaires négatives ».

Le danger de ces espèces est qu’elles accaparent une part trop importante des ressources dont les espèces indigènes ont besoin pour vivre ou qu’elles se nourrissent directement de ces espèces indigènes.

Source : STRATEGIE NATIONALE relative aux espèces exotiques envahissantes – MEEM 2017

En cas de détection d'espèces exotiques envahissantes, informez les services de votre commune.

 

 Les espèces exotiques envahissantes végétales

Renouées

Renouee

Plantes herbacées vivaces pouvant atteindre 1 à 4,5 m de haut

Origine : Himalaya, Chine, Japon, île de Sakhaline

Prolifération : Dissémination des graines par l’eau et transport de terre infestée, multiplication par fragmentation de tiges et de rhizomes

Habitats : Milieux frais assez riches en azote (lisières fraîches, berges des cours d’eau, fossés) et milieux régulièrement perturbés par l’homme

Gestion : Fauches annuelles des parties aériennes qui semblent affaiblir la plante 

Elimination : Arrache manuel des rhizomes (jeunes pousses), concassage et broyage par des engins pour les massifs plus anciens

ATTENTION : ne pas disperser de fragments (tiges, rhizomes)

 

Berce du Caucase

Berce

Plante herbacée pluriannuelle pouvant atteindre 2 à 5 m de haut et dont la sève peut provoquer de graves brûlures.

Origine : Caucase

Prolifération : multiplication par reproduction sexuée uniquement, période végétative de 3 à 4 ans avant l’unique floraison et la mort de la plante

Dissémination des fruits par l’eau et le transport de terre infestée

Habitats : Milieux frais assez riches en azote : lisières fraîches, pâturages et prairies à hautes herbes, fossés et milieux régulièrement perturbés par l’homme (talus, remblais, bords de routes...). Espèce cultivée pour l’ornementation des parcs et jardins.

Elimination : Fauche manuelle des pieds avant floraison

ATTENTION : NE PAS TOUCHER, peut provoquer de graves brûlures, faites appel à un professionnel

 

Solidages

Solidages

Plantes herbacées vivaces atteignant 0,5 à 1,5 m de haut

Origine : Amérique du Nord

Prolifération : Dissémination des graines par le vent, multiplication végétative par production de clones à partir des rhizomes

Habitats : Milieux humides : berges des rivières, marais, prairies humides, lisières fraiches

Milieux rudéraux : bords de routes, terrains vagues

Elimination : Fauches annuelles avant floraison pour empêcher la production de graines, arrachage manuel des rhizomes

 

Balsamines - Impatientes

Balsamine

Origine : Asie centrale

Prolifération : dispersion autochore des graines (phénomène par lequel certaines plantes dispersent leurs graines par elles-mêmes) issues de la reproduction sexuée ou bouturage des tiges et des racines

Habitats : En milieu humide : bord de cours d’eau, fossés, talus, bois humides.

En milieu anthropisé : sur sols riches en azote

Elimination : Arrachage manuel des pieds avant la floraison (très facile à retirer avec l'ensemble des racines)

 

Buddleia - Arbre à papillons

Buddleia

Arbrisseau de 2 à 5 mètres de haut (en vente dans certaines jardineries)

Origine : Chine

Prolifération : Graines dispersées par le vent, l’eau et l’homme.
 Multiplication également possible par bouturage de fragments de tige.

Habitats : Milieux perturbés ouverts : voies de chemins de fer, bords de routes, chantiers, friches, ruines, grèves et pelouses sableuses des rivières

Elimination : Coupe des inflorescences avant la période de floraison, arrachage manuel des souches

 

Ambroisie

Ambroisie

Plante herbacée annuelle de 30 cm à 1 m de haut, espèce pionnière et opportuniste ne supportant pas la concurrence d’une végétation dense.

Origine : Amérique du Nord,

Prolifération : Elle se multiplie par reproduction sexuée uniquement, les graines se disséminent par l’eau ou le transport de terre infestée.

Les graines d’ambroisie peuvent être présentes dans les sachets de graines pour le nourrissage des oiseaux.

Habitats : Milieux régulièrement perturbés par l’homme (friches, talus routiers ou ferroviaires, chantiers de construction, cultures...).

Grèves et friches herbacées des grandes vallées.

 

Robinier faux acacia

Robinier

Arbre pouvant atteindre 25 m de haut

Origine : Amérique du Nord

Prolifération : Fruits pouvant être disséminés par le vent et l’eau, graines gardant très longtemps leur pouvoir germinatif, dissémination possible lors de crues des fragments de tiges et de racines

Habitats : Milieux ouverts perturbés (bords de voies), milieux alluviaux, milieux forestiers

 

Jussies

Jussie

Origine : Amérique du Sud

Prolifération : Elles se disséminent par fragmentation

Habitats : Eaux stagnantes ou faiblement courantes, zones humides, berges, prairies humides

Elles se développent en milieu aquatique ou terrestre (la forme terrestre est très difficile à gérer).

 

Griffes de sorcières

Griffes

Plante grasse herbacée vivace rampante ou pendante

Origine : Afrique du Sud

Prolifération : Dissémination des fruits par les animaux

Habitats : Milieux littoraux : rochers pentes rocailleuses, falaises côtières, ornementation des jardins.

Entrez votre nom d'utilisateur et votre mot de passe pour vous identifier: